141 TB 407: Une abonnée aux anniversaires…

13 10 2009

Ce week-end, les 10 et 11 Octobre, la 141 TB 407 a célébré les 40 ans de l’ouverture de la ligne A du RER et les 150 ans de la ligne de la Bastille à Verneuil l’Etang. En 1969, c’est également cette machine qui fit le train d’adieu à la vapeur sur cette ligne…Lire la suite…

 141tb407001rrr508.jpg

Ambiance diesel et vapeur ce 23 Mars 1969 en gare de la Bastille. A gauche, le train spécial FACS (Fédération des Amis des Chemins de Fer Secondaires)  d’adieu à la vapeur, dont la traction a été confiée à la 141 TB 407. A droite, on aperçoit une BB 66000 sous la verrière, ce qui est trés inhabituel à la Bastille: il s’agit de la locomotive qui a amené la rame historique de voitures à portières latérales.

141tb407002bisrrr508.jpg

En Mars 1969, la fin de la vapeur est proche sur la ligne de la Bastille. Les travaux d’électrification sont en cours, et au mois de décembre 1969, le matériel moderne de la RATP devra prendre la relève entre la nouvelle station « Nation » et Boissy-Saint-Léger. La gare de la Bastille, d’où, sur cette vue, la 141 TB 407 s’apprète à partir, sera alors abandonnée.  

141tb407003rrr508.jpg

Le train spécial à la gare de Reuilly, dans un environnement qui commence à se moderniser. A droite, on peut apercevoir la signalisation mécanique EST encore en place.

 141tb407004corrigrrr508.jpg

Gare de Reuilly. Derrière la machine, le fourgon EST et les C7t EST. Durant la première partie du voyage, le train spécial a parcouru la ligne de la Bastille, jusqu’à Verneuil l’Etang.

 141tb407006rrr508.jpg

La 141TB 407 et le train spécial au Parc de Saint-Maur. Des poteaux caténaires sont déja posés, et attendent d’être équipés de leur ligne électrique. Sur la gauche, la cour marchandises de cette gare est encore en activité.

141tb407007rduit508.jpg

Durant l’arrêt au Parc de Saint-Maur, un petit coup d’oeil sur la rame de ce train spécial: on y reconnait des TY Nord, une voiture Prussienne à 3 essieux, des C7t EST et un fourgon EST. Une partie de ce matériel est désormais sauvegardé et hébergé au dépôt de Longueville. (Photo: auteur non connu.)  

 141tb4070092rrr508.jpg

Vue prise durant l’arrêt à Boissy-Saint-Léger. Les quais hauts sont déja construits, et la pose de la caténaire est en cours. Boissy sera le terminus de la partie modernisée. A gauche, on aperçoit au garage une rame de voitures de banlieue EST. (Photo: Laval.) 

141tb407010corrigrrr508.jpg

Le train parcourt ensuite la section Boissy-Verneuil-l’Etang: Ici, l’arrêt en gare de Villecresnes.

141tb4070123corrigrrr508.jpg

Arrêt en gare de Santeny-Servon. Le bâtiment-voyageurs, que l’on distingue à gauche derrière la rame, a été détruit début Octobre 2009.

141tb407011corrigrrr508.jpg 

Puis il faut marquer l’arrêt dans la gare suivante pour une prise d’eau à Brie-Comte-Robert, au pied d’une manche à eau typiquement « Chemins de fer de l’Est ». 

141tb407014508.jpg

Arrêt à Grisy-Suisnes, gare située entre Brie-Comte-Robert et Coubert-Soignolles. 

Aprés Verneuil l’Etang, le train spécial emprunte les voies de la ligne 4 Paris-Bâle, passe à Longueville, et continue jusqu’à Flamboin-Gouaix. A Flamboin, la machine est tournée sur la plaque tournante, encore en place à cette époque, afin que la machine reste cheminée en avant. Le train parcourt ensuite la ligne Flamboin-Montereau pour rejoindre le réseau Sud-Est, et amorcer le retour sur Paris.  

141tb407016corrigrrr508.jpg

Entre Flamboin et Montereau, photo prise pendant l’arrêt à Vimpelles.

141tb4070173corrigrrr508.jpg

A Montereau, prise d’eau avant le retour sur Paris, avec une manche à eau ouvragée typique du PLM.

141tb407018corrigbisrrr508.jpg

Ambiance en gare de Montereau, avec la rame de voitures à portières latérales et la présence d’un chariot à bagages sur le quai, souvenir d’une époque ou le transport des messageries n’avait pas encore disparu du chemin de fer. (Photo: Laval.)

Le retour de ce train spécial s’effectua ensuite par Héricy, Melun, Brunoy, et Sucy-Bonneuil, aprés avoir emprunté la grande ceinture par Valenton. A Sucy-Bonneuil, retour sur les voies de la ligne de la Bastille, pour terminer ce qui fut certainement un beau voyage en gare de la Bastille. La gare de la Bastille résonnera ensuite des sifflets des locomotives à vapeur jusqu’au soir du 13 décembre 1969. Le dernier train à vapeur quittera la gare de la Bastille à 0h50, emmené par la 141 TB 432, avant la reprise du service par les rames RER le 14 décembre à 5h00.         

(Sauf mention contraire précisée dans le texte de cet article, les photos sont de Schnabel. Toutes les photos de cet article proviennent de la collection Joel Tasma. Un grand merci à Joel pour la communication de ces superbes documents, à Daniel et à Guy pour leurs informations éclairées!) 

Voici le lien vers 2 autres articles concernant les 141 TB sur la ligne de la Bastille: 

La fin du dépôt de Nogent

La gare de la Bastille en 1969

Visitez la page de nos trains spéciaux en 2010:  « Les Voyages 2010″

 

 


Actions

Informations



7 réponses à “141 TB 407: Une abonnée aux anniversaires…”

  1. 14 10 2009
    David Leigoutheil (23:50:41) :

    Merci pour le partage de ses photos et les détails, dommage que je n’ai pas connu la ligne au temps de la vapeur.

  2. 11 11 2009
    ynard lucien (19:38:54) :

    les prises de vue sont complètes et situent très bien le décor.
    Pour avoir travaillé dans chacune des gares citées y compris dans celle de Flamboin-gouaix le récit est parfait. Juste un doute au sujet de la démolition du BV de santeny car il n’a pas été démoli du tout en 1969, la ligne marchandise a été exploitée jusqu »à l’arrivée du TGV et le batiment existait encore il y a peu de temps. Il avait même été question de le classer la particularité étant qu’une partie était sur le val de marne et l’autre en seine et marne.

  3. 14 11 2009
    ajecta (16:05:04) :

    Le BV de Santeny-Servon n’a pas été démoli en 1969, on le voit d’ailleurs sur la photo derrière la 141 TB 407. Il a été démoli début Octobre 2009, quelques jours avant la publication de cet article. ( Je l’ai reprécisé dans l’article pour éviter les confusions). La gare de Santeny avait une autre particularité, puisqu’elle fût le lieu de tournage pour une scéne du film « La grande vadrouille »: transformée en gare de « Vougeot », c’est dans cette gare que s’arrète le train aprés la séquence du déjeuner dans la voiture-restaurant.

  4. 22 01 2010
    dorian (17:56:00) :

    Il y a un problème sur la photo de la gare de Santeny-Servon, la partie de toit du milieu n’est pas dans le bon sens. Ici, la coupe du toit correspond aux coupes que l’on peut trouver sur les gares de style Est!

  5. 3 02 2010
    Didier Simonnet (17:23:18) :

    Bonjour.
    Ce n’est effectivement pas la gare de Santeny, mais certainement celle de Grisy-Suisnes ( identiques à celles de Coubert et Guignes-Yèbles )
    La gare de santeny-Servon a été en effet détruite cet été des suites d’un incendie.
    Je possède quelques images récente de cette gare sur mon blog  » Didier-passion-des-trains.over.blog.com » Je vous invite à le découvrir. J’y fais mention de la ligne de la bastille qu’il m’a été permis de parcourir et photographier quelques années avant son défèrrement.
    J’ai pris plaisir à parcourir votre blog.

    Cordialement.

  6. 3 02 2010
    Didier Simonnet (17:29:05) :

    DIDIER-PASSION-DES-TRAINS.OVER-BLOG.COM

  7. 5 04 2010
    Michel (15:54:33) :

    Merci beaucoup pour vos photos sur cette ligne de la Bastille… Afin de reproduire le dépôt de Nogent-Vincennes en HO, je recherche des photos et un plan de voies de ce dépôt. Pouvez-vous me dire oú je peux trouver cette documentation?
    Je vous remercie par avance et je vous présente mes salutations les meilleures.

    Philippe Michel

Laisser un commentaire




Association VHMA |
merselkebir1940 |
cecarrefourbeaucaire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TE HOA NO TE PORINETIA
| Association "Pourquoi Pas"
| LA CRINIERE de KOUMAC