We’ve got it !

18 05 2009

Enfin la ch’ti  230D116 est de retour.
J’ai attendu avec une certaine impatience l’écriture de cet article pour vous conter le retour de la 230D.

230d14.jpg

Un grand « ouf ! » de soulagement s’exprime alors pour tout ceux qui ont œuvré à rendre cet exploit possible ….Lire la suite…

 … et cette nouvelle comblera sans doute tous les amoureux de cette machine mythique qui tirait autrefois le fameux train de la « Flèche d’Or » entre Paris et Calais. Un an a été nécessaire pour répondre aux difficultés administratives, juridiques et matérielles qui ont empêché le transport de la 230D vers sa nouvelle rotonde d’attache de Longueville. Nous tenions a remercier toutes les personnes, bénévoles, entreprises partenaires qui ont participé physiquement et financièrement à ce projet. Dans sa rotonde, papotant avec ses congénères, dont certaines machines de la compagnie du Nord, la 230 attend avec impatience sa présentation au public qui aura lieu durant les JPO (journées portes ouvertes) du 19 et 20 septembre 2009.

wansfordlongueville1.jpg

Organiser tous les intervenants sur ce projet a été un challenge. Aussi la date a été modifiée à de nombreuses reprises avec des délais de 24 heures. Le stress de l’équipe était palpable. Ok ce sera Lundi 11 mai 2009. L’équipe de l’AJECTA constituée de Bernard et Xavier prend le chemin de Wansford Peterborough, le Dimanche 10 au matin.

000img2987.jpg000img3007.jpg

Lundi 11 mai

Pour les bénévoles de l’AJECTA, c’est un immense plaisir d’accueillir la 230D. Pour les « voluntaries » de la Nene Valley c’est un déchirement. Andrew  Mac Millan, l’un des trois acheteurs à la France de la 230D, est venu avec son fils, sa fille, et ses petits enfants. Il a le cœur brisé de voir partir la 230. Il sait qu’elle sera entre de bonnes mains. Pour la photo souvenir, il accroche une plaque flèche d’or sur la boite à fumée. Son fils briquera le macaron NORD. La machine peut relever la cheminée, son aura NORD est restaurée…


000img2989.jpg000img2988.jpg

Mardi 12 mai

A 10h00 Le locotracteur à moteur Rolls-Royce pousse la 230D sur la rampe pour l’installer sur la remorque du camion. Ses tours de roues sont un régal pour les yeux et les oreilles.


000wansford12mai9h58copie.jpg000wansford12mai0910h19.jpg

22h00, Le camion arrive à Poole pour embarquer sur le ferry « Le Cotentin ». Soupir de soulagement dans l’équipe, et enfin, nous pouvons y croire.

Image de prévisualisation YouTube

Mercredi 13 mai

Nous arrivons au port de Cherbourg à 06h50. Dans la brume, nous apercevons les phares du » Cotentin ». Il est exactement au rendez-vous. Mais mauvaise surprise, le convoi ne se trouve pas sur le ferry ! L’angoisse remonte pour l’équipe. Le convoi a été refusé pour une question de masse trop importante à l’essieu. Le dossier est entre les mains du bureau technique de Roscoff. Pour l’embarquement, ce sera un avis positif, ou négatif, et il sera sans appel. Notre moral est au ras des pâquerettes. 14h45, le dossier est accepté et la 230D peut prendre la mer.

000img3090.jpg000dsc0017cr.jpg

A 20h35, la masse blanche du « Cotentin » apparaît derrière les conteneurs. Nous assistons avec angoisse à ses manoeuvres d’accostage. Comme ce matin, la valse des camions commence. Le pont supérieur se vide rapidement. Brusquement, des gyrophares sortent du bateau. C’est la voiture pilote du convoi exceptionnel qui vient de sortir. Des éclats de gyrophare se reflètent sur les portes ouvertes du ferry. La cabine blanche du camion apparaît. Une masse noire le suit. C’est la 230 D. Après 38 ans d’exil, la 230 D 116 est de retour en France. Le camion est  pris en charge par les autorités du port.


000dsc0006cr1.jpg000dsc0019cr.jpg

Le lieu du déchargement est un ancien lieu de stockage de véhicules automobiles d’une grande firme japonaise. Celle-ci ayant construite une usine à Valenciennes, les voitures ne sont plus livrées sur ce quai. Il possède 2 voies de chemin de fer noyées dans le béton. La 230 sera descendue sur les voies du quai puis rechargée sur le camion français.


000dsc0037cr.jpg000dsc0036cr.jpg

Il est 21h30. Finalement, il est décidé de faire un transfert direct du camion Anglais au camion Français. Les rampes sont installées entre les deux remorques. La nuit commence à tomber, et l’éclairage du quai ne fonctionne pas.  La suite des opérations se fera à la lueur des phares de tous les véhicules présents.

000dsc0080cr.jpg000dsc0114cr.jpg

23h00. La machine descend sans problème de la rampe anglaise. La montée sur la rampe française demandera de « moufler » à de nombreuses reprises le câble du treuil.

000dsc0176cr.jpg

Il est déjà 00h00. La courbe de la rampe soulage quelques roues qui font appui sur leurs sabots et par conséquent sur la timonerie de frein: les 3 essieux sont freinés. 00h30. Nous ôtons, non sans mal, les axes reliant les cylindres de frein à la timonerie. La machine est soulagée. A 00h45, la 230D est entièrement sur le camion français.

000dsc0192cr.jpg

Vendredi 15 mai

Une locomotive dans la ville…

000img6874.jpg000img6877.jpg

Le camion passe Rouen, et son embrayage lâche. Au lieu d’arriver Samedi après-midi, l’arrivée de la locomotive est prévue Lundi 18 mai dans l’après-midi.

000230d54.jpg000230d55.jpg

Lundi 18 mai
La 230D arrive sur Provins en fin de matinée. Mais la route reste semée d’embûches, plus particulièrement des ponts ( ici, celui sous les voies à Longueville ) et des lignes aériennes.

000230d53.jpg000230d52.jpg

Le poids de la 230D (que madame nous excuse ! ) n’a pas permis au camion tracteur de grimper la montée de la rotonde tout seul. Un second camion présent sur place pour effectuer des travaux est venu lui prêter secours…et c’est une « double-traction » qui fera parvenir la remorque et son chargement au sommet de la rampe !

000230d48.jpgWe’ve got it ! dans Evenement 230D_18mai_16

Après toutes ses complications, la descente sur la plaque de la rotonde aura été une partie de plaisir.

000230d43.jpg000230d40.jpg000230d31.jpg000230d39.jpg230d29.jpg000230d20.jpg

Enfin te voilà cocote! Il nous reste encore beaucoup de temps à partager, et plus particulièrement sur ta remise en état et en route, en espérant te voir dans quelques années rutilante, parée de ta flèche d’or, tirant des voitures Pullman avec à bord des voyageurs aux anges.


230D_18mai_15 dans Evenement

Un grand merci pour les Photos:
R.Gurney, B.Neveux, J. Tasma, X. Bellanger, P.Berger

Aidez et participez à sa restauration
En faisant un don à l’AJECTA, pour aider à financer les frais de remise en état. Pour cela, une souscription est ouverte. Ci dessous le bulletin de souscription.

Bulletin de souscritpion

Liens:
Article « Arrivéd’1/3 de la 230D 116″:
http://ajecta.unblog.fr/2009/01/16/arrive-d13-de-la-230d116/

Article « La 230 D 116 a besoin de vous »:
http://ajecta.unblog.fr/2008/05/05/la-230-d-116-a-besoin-de-vous/#more-57

Article « Bienvenue la ch’ti »:
http://ajec
yta.unblog.fr/2008/04/16/bienvenue-la-chti/#more-44
Site de la Nene Valley Railway:
http://www.nvr.org.uk/

Sauver the 3.628 :

http://jonathanmiller.wordpress.com/2007/11/06/sauver-the-3628/

Article de la SNCF Society sur la 3.628 :
http://myweb.tiscali.co.uk/peclegg/sncf/index_e.html

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Association VHMA |
merselkebir1940 |
cecarrefourbeaucaire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TE HOA NO TE PORINETIA
| Association "Pourquoi Pas"
| LA CRINIERE de KOUMAC